Avant que vous ne puissiez acquérir les capacités et aptitudes à gérer la maladie mentale de votre conjoint, vous devez comprendre ce qu’il traverse et ce qu’il ressent.  Imaginez le suivant: 

VOUS êtes si fatigué que vous n’ avez même plus l’ énergie de prendre une douche pourtant nécessaire.

  • Es-ce qu’un laïus d’encouragement vous aiderait?
  • Es-ce que vous sentir harcelé par des demandes ou menacer votre conjoint vous ferait sentir mieux?
  • Que feriez-vous?

VOTRE esprit n’arrive absolument pas à se focaliser sur quelque chose en particulier, et même si vous essayez de vous concentrer sur ce que dit votre conjoint, vous n’arrivez pas à contrôler cet esprit voyageur?

  • Comment vous sentiriez -vous?
  • Que feriez-vous?

VOUS ne supportez pas de rester près de vos enfants? Tout ce qu’ils disent ou font vous irrite et vous ne pouvez pas vous empêcher de vous sentir comme cela.

  • Comment faire face à cette irritabilité?
  • Une fois que vous vous sentez mieux, comment vous sentiriez-vous face à votre comportement envers eux?

VOUS vous sentez très bien et plein d’ énergie mais votre conjoint n’arrête pas de vous dire que vous êtes malade et que vous devez prendre des médicaments qui vont réduire votre sensation d’ énergie.

  • Que feriez-vous?
  • Comment vous sentiriez-vous par rapport à votre conjoint insistant alors que vous pensez que tout va bien?

ON vous a annoncé que vous souffrez d’un trouble mental grave.

  • Que feriez-vous?
  • Comment vous sentiriez-vous?
  • Vos réactions possibles pourraient inclure:
    • Vous retirer de votre milieu social et vous replier sur vous
    • Le déni: “il n’y a rien d’ anormal chez moi.”
    • Consommation d’ alcool excessive
    • Consommation de drogue
    • Rejeter la faute sur les autres– “Ced n’est pas moi qui est malade mais toi.”
    • Dépenser de l’argent excessivement pour des choses qui vous feront sentir mieux pendant quelques instants
    • Abandonnez de vieux centres d’intéret ou tout ce qui vous rappelle de ce que votre vie était avant votre maladie

Le dilèmne de la médication

  • Avez-vous déjà arrêté un traitement médicamenteux que l’on vous avait prescrit?
  • Avez-vous déjà pris un traitement qui vous rendait malade? Nausées, mal de ventre? Avez-vous continué à le prendre ou pas?
  • Vous êtes- vous déjà sentis drogués ou contrôlés par des médicaments que vous prenez? Qu’avez-vous fait si tel est le cas?
  • Avez-vous déjà pris un traitement qui ne vous a pas fait vous sentir mieux? Comment le prendriez-vous si vos proches vous obligeaient à continuer à le prendre alors que pour vous c’est vraiment inutile?

Répondre à ses questions le plus honnêtement que possible vous donnerez une indication sur comment se sent votre conjoint malade pour ces sujets. Le tout amplifié. Vous remettre en tête régulièrement ces données pourra vous rendre plus tolérant vis-à-vis de certaines choses.